Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Delphine LEDEUIL ROUXEL

Delphine LEDEUIL ROUXEL a vécu quelques mois sur l’Archipel en 2007 ; une bretonne qui s’est sentie sur nos îles comme chez elle.
Découvrons aujourd’hui son portrait.

FIER SPM : Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

DLR : Je suis originaire de Rennes et j’ai eu l’opportunité de venir sur l’Archipel pour 8 mois en 2007 ; j’étais sous contrat au département aménagement de la Sodepar (NDLR : aujourd’hui Archipel Développement).

J’avais choisi Saint-Pierre-et-Miquelon car je souhaitais travailler sur un territoire ultramarin, j’étais avide de découverte ! Et puis la mission qui m’était proposée était des plus intéressantes, je travaillais sur le programme local de l’habitat et la ZAC des Graves.

J’ai gardé le contact avec quelques personnes rencontrées sur l’Archipel et je ne manque pas d’en croiser encore aujourd’hui. C’est tellement atypique et rare d’avoir vécu sur ces îles que j’en parle très souvent que ce soit à titre personnel ou professionnel !

Je garde un souvenir impérissable de mon séjour sur « l’caillou ». A mon arrivée, Aurélien Joubert du département aménagement de la Sodepar m’avait dit « tu pleureras en arrivant mais encore plus en partant ». Il avait raison…

Vous avez de tels paysages, des gens si chaleureux… c’est un Archipel charmant avec un mode de vie atypique par rapport à la métropole ; je n’oublierai jamais mon passage sur ces îles.

Chaque année lors du salon Etonnants Voyageurs de Saint-Malo je ne manque pas de venir sur le stand d’Archipel Développement acheter les dernières nouveautés ; c’est un tel plaisir de se replonger dans cet univers et de revoir des gens de Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

FIER : Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

DLR : Saint-Pierre-et-Miquelon mérite tellement qu’on en parle…c’est l’un des territoires ultramarins les plus atypiques, sans plage de sable fin mais avec infiniment plus…

Et puis ça fait un peu partie de mon héritage ! J’ai été chaleureusement accueillie, c’est pour moi une forme de reconnaissance de ce que j’ai reçu.

 

FIER : Quels sont vos projets en cours ?

DLR : A mon retour sur la métropole j’ai envoyé des candidatures spontanées et mon CV indiquait évidemment mon expérience à Saint-Pierre-et-Miquelon ; mon premier entretien d’embauche s’est très bien déroulé et j’ai compris que mon expérience ultramarine avait soutenu mon dossier. Au-delà de ce que j’ai pu apprendre d’un point de vue professionnel, j’ai appris sur moi, cela m’a énormément aidée, d’autant qu’en étant bretonne, je ne me suis pas sentie seule.

J’aimerais revenir sur l’Archipel en vacances, faire découvrir à mon entourage cette destination atypique…. Ce n’est pas pour tout de suite mais j’y retournerai un jour…

 

 

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site