Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Marie-Laure DRILLET

Marie-Laure DRILLET, plasticienne et graphiste de timbre-poste en Gironde

Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

ML DRILLET : J’ai quitté mon Archipel à l’âge de 17 ans avec l'objectif de passer le bac A3 (Lettres et Arts) pour ensuite intégrer l’Ecole des Beaux Arts de Nantes. Après un cursus en art puis en communication (6 ans en tout), j’ai eu la chance d'entrer au CNBDI à Angoulême au département multimédia où j'ai obtenu un «Master of Art» au bout d'un an.

Grâce à cette double compétence, artistique et multimédia, j’évolue aujourd’hui en toute autonomie dans mon travail, que ce soit dans la création ou dans mes supports de communication.

Mon archipel a toujours été une source d'inspiration. Au départ, il s'agissait de nostalgie mais une fois mon choix établi de rester en métropole c'est au niveau des relations humaines que cette influence s'est ressentie. Vivre ensemble sur une si petite île au milieu de l’océan pose nombre de questions. La proximité des autres est un sujet prépondérant... tellement d'émotions. Cela m’a appris à ne pas avoir peur de l'autre mais aussi à réfléchir sur la bonne distance et je m'interroge toujours sur les relations entre hommes et femmes, qui sont les mêmes partout et sur les moyens que nous mettons en œuvre pour trouver notre place.

J’avais le trac de partir bien sûr, peur de quitter tout ce que je connaissais, mais l'envie de voir autre chose a été plus forte que mes doutes.
Je reste cependant très attachée à «mes îles», une partie de ma famille y vit toujours; j’aimerais pouvoir venir plus souvent.

Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

ML DRILLET : J’ai accepté de devenir Ambassadeur car toutes les initiatives en faveur de la promotion de notre Archipel méritent d’être encouragées. J'aime mes îles et si je peux apporter une contribution, si modeste soit-elle, je n'hésiterai pas. C’est le coin le plus exotique du monde. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on ne me demande d’où je viens (mon accent y est pour beaucoup). C’est original de venir de là-bas, ça surprend et ça intéresse absolument tout le monde !

Quels sont vos projets en cours ?

ML DRILLET : Je suis toujours en lien étroit avec Saint-Pierre et Miquelon, cette année par exemple j’ai eu l’occasion de participer à plusieurs opérations de promotion :
    - Par l’intermédiaire d’Archipel Développement, j’ai exposé au Conservatoire Gabriel Fauré et animé des ateliers à Savigny-le-Temple (77) dans le cadre d’une semaine consacrée à notre Archipel et organisée par l'association UOMS,
    - L’association d’îles en île m’a invitée à exposer à l’occasion de leur manifestation annuelle,
    - Enfin, j'étais présente en séance de signature à l'occasion du salon philatélique de Paris du 9 au 12 novembre dernier sur le stand de la collectivité territoriale ; mon bloc 4 timbres «Les standardistes» est en effet sorti en avril dernier.

Et puis, je suis toujours disposée à exposer pour la promotion des îles qui restent chères à mon cœur.

Site internet : http://www.marie-laure.com

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site