Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Noémie LENORMAND

Noémie LENORMAND, juriste en droit public à Paris

Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

N.L. : Native de l’archipel, j’y ai vécu jusqu’à l’obtention de mon Baccalauréat Economique et Social, en 2010. Depuis, je retourne « cheznoo » chaque année, en particulier l’été, période tant attendue par nombre d’étudiants. Mes parents, ma famille paternelle et beaucoup de mes proches ami(e)s y sont toujours installé(e)s : autant dire que j’y suis bien ancrée, sinon enracinée ! Au quotidien, y compris à distance, ces îles représentent une source intarissable d’énergie, d’émotions, de curiosité mais aussi de nostalgie et d’inspiration.

Aujourd’hui titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat, j’achève un cursus de sept ans de Droit. Après ma Licence à l’université de Caen-Basse Normandie en 2013, j’ai profité de l’expérience extraordinaire d’un Erasmus en Finlande, à Helsinki, en Master 1 de Droit international et européen. Mon parcours s’est poursuivi à Paris, d’abord en Master 1 de Droit public à l’université de la Sorbonne, puis en Master 2 de Droit public de l’économie à l’université d’Assas, tout en présentant en parallèle les épreuves d’admission à l’Ecole de Formation du Barreau de Paris, dont je sors tout juste diplômée.

Heureuse lauréate des prix des Trois Océans en 2015 et des Jeunes Talents de l’Outre-mer depuis hier, j’ai la conviction que mes attaches ultramarines ont représenté un véritable atout tout au long de ces années. D’ailleurs, le réseau tissé par FIER SPM est la preuve qu’à cet égard, on a toutes et tous une belle carte à jouer !

Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

N.L. : J’ai accepté de devenir Ambassadeur afin de contribuer à l’union de nos passions et de nos compétences, pour ne pas dire de notre force. Cet engagement est d’autant plus essentiel qu’il se fait avec naturel et spontanéité, au détour d’une discussion amicale, d’une rencontre professionnelle, afin de revendiquer notre singularité et, pourquoi pas, de s’en servir pour concevoir de nouveaux projets. A mon sens, notre petit territoire dispose d’un potentiel immense, il importe d’en avoir conscience et de le promouvoir en toutes circonstances !

Quels sont vos projets en cours ?

N.L. : Depuis début janvier, je concrétise un projet personnel de voyage en solitaire jusqu’en juillet 2018. Dans ce cadre, je me rends notamment en Nouvelle-Calédonie, à Wallis et Futuna et en Polynésie, entre mars et avril prochains. Si des membres de la communauté sont intéressés pour créer ou renforcer des liens aux antipodes du globe chez nos amis ultramarins, je serais ravie d’établir un premier contact sur place en leur nom !
A moyen terme, j’espère surtout trouver une collaboration libérale et prêter serment devant un cour d’appel afin d’exercer la profession d’avocat. Si je m’installe en métropole dans un premier temps, j’aurai néanmoins à cœur d’intervenir auprès des justiciables de l’archipel, principalement en droit public voire en droit pénal, mes domaines d’intervention et de prédilection.

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site