Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Patrick VIRET

Patrick VIRET est réalisateur ; il a tourné plusieurs films à Saint-Pierre-et-Miquelon et notamment « L’Isthme de Langlade » et « Le goût du retour » en coproduction avec Saint-Pierre-et-Miquelon La 1ère.

Il est sur le point de revenir sur l’Archipel pour la réalisation d’un court-métrage inspiré à la fois d'une nouvelle de Karel Čapek, "Les traces", très librement adaptée, et de la rencontre d’une jeune femme de l’Archipel.

FIER : Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

PV : Je suis originaire de Normandie, j’ai donc entendu parler de Saint-Pierre-et-Miquelon de très loin !

La 1ère fois où l’Archipel m’a vraiment interpelé, c’était en radio sur France-Normandie où je travaillais à la fin des années 70 : Jean Recher, un capitaine de pêche bien connu sur l’Archipel était interviewé à propos de la pêche sur les bancs de Terre-Neuve.

J’avais à l’époque une connaissance de Saint-Pierre-et-Miquelon limitée à la vision qu’on en avait depuis la métropole : les marins qui partaient sur les bancs de Terre-Neuve, les timbres-poste et le film « Le Crabe Tambour ».

C’est surtout grâce à Yves Leroy que l’Archipel a commencé à me fasciner ; j’étais un jour dans sa maison à Etretat et il était en partance pour Saint-Pierre-et-Miquelon, un déplacement lié à une mission sur la culture si mes souvenirs sont bons. Dans sa bibliothèque j’ai trouvé un exemplaire de « L’œuvre des mers » d’Eugène Nicole, j’étais sous le charme de ces îles que je découvrais à travers les souvenirs du narrateur. La partie consacrée à Langlade m’a particulièrement séduit et je me suis alors mis à imaginer un scénario d’adaptation….

Le catalyseur a cependant été l’exposition présentée par Yves Leroy et Jean-Pierre Castelain au Musée des Terre-Neuvas de Fécamp en 2003 « Images de Saint-Pierre-et-Miquelon ».

Il m’aura cependant fallu 20 ans et plusieurs tentatives pour réaliser ce rêve de tournage sur l’Archipel qui s’est traduit par la réalisation du long métrage documentaire « La forme des îles » en 2015. J’étais alors resté sur l’Archipel du 1er décembre 2012 à fin juillet 2013, une chronique saisonnière dont Saint-Pierre-et-Miquelon était le personnage principal.

Durant ce séjour j’ai eu l’occasion de tourner un 2ème film, retraçant le parcours de Maggie Gilbert « Le goût du retour ».

Je suis revenu sur l’Archipel en 2016 pour la réalisation d’un 3ème film « L’isthme de Langlade », inspiré du livre écrit par Maurice Caperon en 1886. Le tournage s’est magnifiquement passé, dans une dimension proche de la fiction avec des décors et des costumes réalisés localement…. Un coté théâtral avec un casting local de rêve, les acteurs étaient tous de Saint-Pierre ou de Miquelon sauf l’acteur principal et le preneur de son.

 

FIIER SPM : Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

PV : Ça me semble une évidence car quand je réalise un film c’est dans l’idée de faire découvrir l’Archipel : l’histoire, l’environnement, la rencontre avec des personnalités locales…

Les rencontres que j’ai pu faire localement ont alimenté d’autres projets et m’ont permis de continuer mon travail. Il reste encore tant à dire, d’ailleurs une chose me frappe concernant Saint-Pierre-et-Miquelon, c’est la proportion impressionnante d’artistes de talent !

 

FIER SPM : Quels sont vos projets en cours ?

PV : Je viendrai à Saint-Pierre-et-Miquelon début 2020 pour la réalisation d’un court-métrage inspiré à la fois d'une nouvelle de Karel Čapek, "Les traces", très librement adaptée, et de la rencontre d’une jeune femme de l’Archipel.

Ce sera une coproduction avec SPM 1ère tout comme l’était « L’Isthme de Langlade » et « Le goût du retour »

Après avoir filmé sur l’Isthme de Miquelon-Langlade durant l’été, je souhaitais tourner à Langlade cette fois. Une partie du film sera tourné en extérieur et j’ai besoin de neige, j’espère que les conditions météo seront le plus pénible possible !

Les acteurs seront locaux, le personnage principal sera joué par Anne-Marie Llorca. Je serai derrière la caméra mais je mettrai également la main à la pâte car je jouerai le rôle d’un gendarme.

 

Films sur Saint-Pierre-et-Miquelon réalisés par Patrick Viret :

« La forme des Iles » 2015 – Les films du Viaduc

« Le goût du retour » 2015 – Les films du Viaduc en coproduction avec SPM 1ère

« L’Isthme de Langlade » 2017 - Les films du Viaduc en coproduction avec SPM 1ère

 

Photo : Grégory POL

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site