Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Thibaut VERGOZ

Thibaut VERGOZ, photographe, basé à Volonne

Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

Je suis photographe-reporter depuis 2010. Mais de formation je suis ingénieur écologue, et par le passé j’ai travaillé comme technicien de terrain sur les oiseaux marins, en particulier dans les environnements froids et/ou isolés comme les terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et l’Alaska, mais je ne me limite pas aux régions polaires (Parc national de Port-Cros…).

En parallèle, pendant la saison estivale, je suis moniteur de cyclisme dans les Alpes du Sud.

C'est comme ingénieur écologue que j'ai découvert St Pierre et Miquelon la première fois. J'ai eu l'occasion de séjourner dans l'archipel à trois reprises. Une première fois en 2010 pendant 7/8 mois, via l’association SPM Frag’îles, pour mettre en place un protocole scientifique de mesure de l’impact des espèces invasives sur la biodiversité dans l’archipel (cerfs, notamment). En 2012, je suis revenu 2/3 mois pour une série de reportages dont un sur le concombre de mer diffusé dans la revue « Chasse-Marée » (références en bas de l’article). Plus récemment, en 2015, je suis retourné à Terre-Neuve pour un reportage sur les villages de la côte Sud, j’en ai ainsi profité pour passer les fêtes de fin d’année dans l’Archipel.

 

Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

C’était naturel par rapport à mon parcours. J’ai passé au total environ une année dans vos îles, j’ai pu y développer des relations amicales fortes. J’aime ce lieu, son environnement et ses gens. J’ai envie de partager cette richesse incroyable. C’est une terre française méconnue qui offre pourtant une faune et flore exceptionnelles que je partage avec beaucoup d’affection à travers mes reportages. 

 

Quels sont vos projets en cours ?

Je travaille actuellement pour un reportage sur l’étang de Berre, près de Marseille, qui a subi pendant de nombreuses années une pollution industrielle et urbaine.

Je retournerai d’ici quelques temps travailler dans les TAAF pour des projets de restauration écologique.

J’aimerais revenir à SPM pour valoriser l’aspect touristique, notamment par la pratique des sports nature (randonnées…). Je réfléchis actuellement à une idée de reportage qui me permettrait de revenir d’ici la fin de l’année. 

 

NDLR :

Sites : http://tvergoz.tumblr.com/ https://thibautvergoz.wordpress.com/ http://www.zeppelin-geo.com/

Pour en savoir plus sur les reportages-photo de T. VERGOZ :

  • « Le concombre de mer à Saint-Pierre », revue Chasse-Marée, avril 2014
  • « Saint-Pierre et Miquelon, si le temps le permet », revue ArMen, numéro 199, 2014 (Texte : Alexis Gloaguen - Photographies : Thibaut Vergoz)
  • « Saint-Pierre et Miquelon, A mare labor », Thalassa de Caps et d'îles, Ed. HUGO, 2016 (Texte : Gérard SCHALLER – Photographies SPM : Thibaut Vergoz)
  • « Les eaux de Saint-Pierre et Miquelon », tiré du livre « Prendre la vague », Ed. HUGO IMAGE, 2016 (Texte : Gérard SCHALLER – Photographies SPM : Thibaut Vergoz) http://www.hugoetcie.fr/livres/prendre-la-vague/
  • « Ushuaïa sur les sentiers du silence », Ed. HUGO IMAGE, 2017 (texte : Nassera Zaid – Photographies SPM : T. Vergoz)
  • « L’histoire dans la taïga », article paru dans GEO Plein Air au Québec, mai 2017

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site