Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Fabrice BEAUPERTUIS

Fabrice BEAUPERTUIS a quitté l’Archipel afin de poursuivre ses études sur la métropole. Il travaille aujourd’hui pour le groupe Eiffage où il occupe le poste de directeur de projet. Très fier de ses îles, il revient régulièrement en famille !

Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

FB : En quittant l’Archipel, je souhaitais m’orienter vers des études de Génie Civil, sûrement parce que « construire » était un acte utile et visible de tous. Je suis alors parti en IUT Génie Civil à La Rochelle, le choix de cette ville était je pense inconsciemment pour ne pas trop m’éloigner du monde maritime dans lequel chacun d’entre nous a été baigné… 

Au terme de cette formation, j’ai eu la chance de suivre une semaine de spécialités en travaux maritimes avec intégration du génie civil, ce milieu m’a immédiatement attiré ! Je me suis donc naturellement dirigé vers l’IUP de Nantes/St-Nazaire, une des rares écoles proposant un enseignement en travaux maritimes et fluviaux. Avant d’intégrer la vie active, j’ai terminé ma formation par un DESS ouvrages à la mer et génie civil avec un stage de fin d’études réalisé à la SPIE Batignolles Génie Civil et travaux Maritimes.

Depuis 2006 et suite au rachat par le groupe EIFFAGE de cette SPIE, j’ai la chance d’évoluer dans ce groupe où j’occupe actuellement le poste de directeur de projet.

Mes liens avec Saint-Pierre-et-Miquelon sont nombreux ! J’y ai ma famille, des amitiés fortes mais aussi des liens professionnels qu’il me tient à cœur de maintenir puisqu’ils m’ont fait confiance et m’ont permis de faire mes premières armes dans le BTP.

De « l’extérieur », je suis régulièrement l’actualité locale. Mon attention se porte plus particulièrement sur les projets pouvant donner de nouvelles possibilités et sources de croissance qui doivent et passeront forcément (entre autres) par son implantation maritime unique en Amérique du Nord.

 

Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

FB : Je pense que comme tout saint-pierrais et miquelonnais, j’aime et je suis fier de nos îles ! J’en fais quotidiennement la promotion : ça doit sûrement se faire ressentir puisque beaucoup de mes interlocuteurs souhaiteraient venir la découvrir.

Les liaisons directes facilitant les déplacements, nous avons pu cet été faire découvrir l’Archipel à quelques amis qui n’oublieront pas de sitôt la beauté de la nature préservée, mais aussi et surtout l’accueil des saint-pierrais et miquelonnais.

 

Être ambassadeur, c’est donc pour moi faire connaître nos îles, mais aussi participer ou supporter des projets qui permettront à la population de se projeter sereinement dans l’avenir pour « tirer un trait » sur les conséquences du moratoire qui a tant marqué nos générations.

J’aime lire les expériences des autres ambassadeurs qui prouvent bien que même si certains ont quitté l’Archipel, ils ont tous envie de « croch’ter d’dans ! » pour que ça avance.

 

Quels sont vos projets en cours ?

FB : Je dirige actuellement deux projets sur Angers.

Le premier, en phase de réalisation, consiste à réaliser une couverture globale d’une 2x2 voies traversant la ville sur une longueur de 120m. Cette couverture permettra d’aménager l’espace urbain et ramener la population vers la rivière traversant la ville (politique d’urbanisme de nombreuses grandes villes actuellement).

Le second, dont la fin est prévue au 1er semestre 2019, est la construction d’un viaduc d’architecture contemporaine permettant aux tramways, bus et piétons/cycles de traverser la Maine dans le cadre de l’extension de la 2ème ligne de tramway en cours de réalisation.

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site