Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Jean-Jack FEVE

Jean-Jack FEVE a découvert Saint-Pierre-et-Miquelon à travers le rêve de son grand-père : partir pêcher sur les lointains bancs de Terre-Neuve. Il a saisi l’opportunité de venir y travailler au service de l’Etat, ces 5 années furent les plus belles de sa longue carrière !

FIER SPM : Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

Jean-Jack FEVE : Je suis entré dans l’administration à l’âge de 17 ans et j’ai eu la chance d’être affecté sur des postes Outre-mer : tout d’abord en Martinique, puis à Wallis et Futuna où la coutume a une place forte et la notion du temps très différente de la nôtre. Après 4 ans dans le Pacifique, j’ai été informé de la vacance du poste de chef du cabinet du préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon, j’ai aussitôt postulé et j’y suis directement parti. Un changement total d’environnement, de climat, de culture où j’ai rapidement retrouvé mes repères et automatismes : un charentais avec les bretons, les basques et les normands, j’étais dans mon élément !

J’ai toujours eu envie de découvrir Saint-Pierre-et-Miquelon, ce désir est ancestral : mon grand-père a toujours rêvé de devenir pêcheur, de partir « sur les bancs de Terre-Neuve », il est à la place devenu ostréiculteur en Charente-Maritime. Je ne suis pas devenu pêcheur mais j’ai réalisé une partie de son rêve en venant travailler sur l’Archipel.

Arrivé en 2010, je suis resté en poste près de 5 ans ; sur toute ma carrière c’est-à-dire sur 40 ans au service de l’Etat, c’est le poste le plus intéressant sur lequel j’ai travaillé, tant au niveau des missions que du relationnel. J’y ai vu passer plusieurs ministres, conseillers, militaires… la coopération avec les canadiens, car Saint-Pierre-et-Miquelon c’est la France !

J’ai aimé la facilité des échanges, le travail de proximité.

 

FIER SPM : Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

JJF : Saint-Pierre-et-Miquelon est un dépaysement total, la France à 22km du Canada ; c’est la cuisine française qui fascine les nord-américains…. Et c’est tellement plus ! C’est un plaisir pour moi de contribuer à la promotion de cet Archipel car justement on n’en parle pas assez en métropole.

Saint-Pierre-et-Miquelon, c’est comme dans les autres territoires ultramarins : les rapports humains sont plus simples, les paysages sont magnifiques.

Enfin, et s’il fallait d’autres raisons pour aimer l’Archipel, j’aime la luminosité, les couleurs sont magnifiques surtout pour le photographe amateur que je suis. Même si l’hiver est long, je suis fasciné par l’éclosion rapide de la nature quand les températures se réchauffent.

 

FIER SPM : Quels sont vos projets en cours ?

JJF : J’ai envie de revenir en vacances sur l’Archipel d’autant plus que j’ai gardé contact avec des personnes formidables !

Et pourquoi pas y finir ma vie administrative ; ce poste était le plus intéressant de ma longue carrière, ça m’a tellement plu !

 

 

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site