Les Ambassadeurs FIER SPM à l'honneur : Raymond GAUVAIN

Avec M. Raymond GAUVAIN, cette interview d'Ambassadeur clôt une première série de 59 portraits hebdomadaires. Le projet-pilote FIER SPM continue de se renouveler et de se réinventer : nous vous proposerons de nouveaux contenus début 2019 !

Raymond GAUVAIN est né sur l’Archipel qu’il a quitté à l’âge de 15 ans pour « partir aux études ». Après une carrière riche d’officier dans la Marine nationale, il vit aujourd’hui entre Paris et Saint-Nazaire et reste très impliqué dans le milieu maritime…

FIER SPM : Quel est votre parcours et quels sont les liens qui vous relient à Saint-Pierre-et-Miquelon ?

RG : Je suis né dans l’Archipel, j’ai suivi le parcours classique des jeunes saint-pierrais et miquelonnais :  j’ai quitté les îles en 1976 à l’âge de 15 ans afin de poursuivre mes études dans un lycée de métropole. Je revenais tous les étés, puis je suis entré dans la Marine nationale et passé un concours interne de l’école navale pour intégrer l’école militaire de la flotte.

Je suis alors devenu officier de marine et j’ai eu la chance de naviguer une campagne sur la Jeanne d’Arc qui avait alors effectué une escale à Saint-Pierre-et-Miquelon ! C’était en 1987.

J’ai par la suite navigué sur tous types de bateaux : navires de combat, avisos… J’ai même pu faire un échange de poste et naviguer dans la marine canadienne pendant 2 ans, le bateau était alors basé à Halifax.

J’ai poursuivi ma carrière avec le commandement d’un navire amphibie : le Dumont d’Urville, alors basé en Polynésie Française. J’ai navigué à l’étranger, pour l’OTAN, puis travaillé à l’Etat-Major à Paris, tout cela sur des postes différents et avec des responsabilités variables.

Je ne suis plus officier de marine depuis 2012 mais j’évolue toujours dans le milieu maritime, qui m’est cher. Je suis aujourd’hui expert maritime indépendant et j’exerce comme ingénieur conseil.

Même si je n’y suis pas retourné depuis plusieurs années, je suis toujours en contact avec l’Archipel. J’y ai encore de la famille, un cousin : Georges GAUVAIN, ainsi que des cousins de 3ème génération.

J’ai poursuivi ma carrière hors de l’Archipel, sans possibilité de retour puisqu’il n’y avait pas à l’époque, de bateau de la marine.

 

FIER SPM : Pourquoi avez-vous accepté de devenir Ambassadeur ?

RG : L’initiative est intéressante et je souhaitais apporter ma contribution, mon soutien aux saint-pierrais et miquelonnais qui envisagent poursuivre une carrière dans la marine nationale. Je suis très impliqué dans le milieu maritime, ayant en plus la casquette de secrétaire général de l’Union Professionnelle des Experts Maritimes (UPEM).

J’ai déjà aidé et orienté des jeunes de l’Archipel, le rôle d’Ambassadeur permettra de toucher un public plus large.

 

FIER SPM : Quels sont vos projets en cours ?

RG : Je continue à poursuivre ma carrière d’expert maritime avec l’espoir de peut-être un jour travailler sur contrat qui m’emmènera sur l’Archipel.

Et puis je suis toujours en lien avec mes îles de cœur, j’aimerais un jour revenir, ne serait-ce que quelques semaines en vacances…

 

 

Ajouter un commentaire

Partager cet article

Les dernières actualités

Je souhaite être notifié(e) lors d'une publication d'une nouvelle actualité sur le site